Accueil | Allez au contenu | Allez à la navigation | Contactez nous

CBLK | Projets

Logo CBLK

Résumé des projets

Le Comité de bassin du lac Kénogami et des rivières Chicoutimi et Aux Sables (CBLK) anime diverses actions de sensibilisation pour la population. Les activités concernent principalement l'importance des bandes riveraines pour protéger et conserver une bonne qualité de l'eau. Effectivement, les bandes riveraines végétalisées possèdent plusieurs rôles primordiaux pour l'écosystème. Elles limitent l'érosion des berges, régularisent la température, créent des habitats pour les communautés benthiques et limitent l'écoulement des nutriments, notamment le phosphore, vers le plan ou le cours d'eau. Or, celui-ci est l'une des principales causes de la prolifération de plantes aquatiques et des algues bleu-vert.

La présence accrue de plantes aquatiques dans le lac Kénogami et plus particulièrement dans les baies est un signe d'eutrophisation du lac, c'est-à-dire un signe de son vieillissement prématuré. De plus, elle est problématique pour plusieurs usages; pensons particulièrement à la baignade ou à la navigation. De ce fait, le CBLK met l'accent sur la prolifération des plantes aquatiques dans certains secteurs du lac Kénogami, dont les baies Cascouia, Dufour et Gélinas.

Le CBLK s'assure également d'analyser les demandes de débits sur les rivières Chicoutimi et Aux Sables afin d'assurer un partage équitable de l'eau entre les différents intervenants, tout en respectant le plan de gestion estivale du lac Kénogami.

Finalement, le CBLK travaille en collaboration avec l'OBV Saguenay et différents intervenants pour évaluer la gravité des divers problèmes menaçant la santé du lac Kénogami et des différents plans d'eau et cours d'eau de son bassin versant. Afin de cibler les actions à entreprendre, la documentation à l'aide de la caractérisation des bandes riveraines est souvent nécessaire. Ces dernières années, cette étude a été effectuée pour le lac Kénogami (2011-2012), la rivière Chicoutimi (2014), la rivière aux Sables (2014), et plusieurs autres lacs et ruisseaux du bassin versant.

Projets 2015

Cet été, le CBLK, en collaboration avec l'OBV Saguenay, complètera le porte-à-porte des riverains de la baie Dufour et de la rivière aux Sables entamé en 2014. Dans le cadre de ce projet, 27 bandes riveraines seront reboisées par EURÊKO!. Les conclusions de la caractérisation des bandes riveraines de la baie Dufour réalisée en 2011 sont que seulement 34,4 % des bandes riveraines totales sont adéquates pour remplir leurs rôles écologiques, alors que ce pourcentage chute à 13,4 % en terrains habités. Quant à la rivière aux Sables, la caractérisation de ses bandes riveraines a été réalisé en 2014 et ses conclusions sont que seulement 31,3 % des bandes riveraines totales sont adéquates pour remplir leurs rôles écologiques, alors que ce pourcentage chute à 17,6 % en terrains habités.

Également, le CBLK, toujours en collaboration avec l'OBV Saguenay, caractérisera les bandes riveraines du ruisseau des Chasseurs, un sous-bassin important de la rivière aux Sables. Un portrait de bassin versant de ce ruisseau sera également produit. Dans le cadre de ce projet, les bandes riveraines des lacs des Bleuets, Jérôme seront également caractérisées.