Accueil | Allez au contenu | Allez à la navigation | Contactez nous

Les algues bleu-vert

Depuis quelques années, les algues bleu-vert se retrouvent dans les nouvelles estivales, mais il est important de spécifier qu'elles ont toujours été présentes dans nos étendues d'eau. Les algues bleu-vert, aussi appelées cyanobactéries, sont des organismes invisibles à l'œil nu qui ont des répercussions néfastes lorsqu'elles se retrouvent en trop grande concentration dans un plan d'eau.

Effectivement, les algues bleu-vert deviennent nuisibles lorsqu'elles se prolifèrent rapidement, cette multiplication est due à la présence de fortes concentrations de nutriments (par exemple, le phosphore). Ces algues se rassemblent alors en de grosses colonies qui deviennent visibles aux personnes; c'est ce qu'on appelle des fleurs d'eau d'algues bleu-vert. De telles fleurs d'eau d'algues bleu-vert peuvent affecter les activités récréotouristiques (baignade, kayak) et par le fait même les activités socioéconomiques (tourisme, pêche) de notre région. N'oublions pas qu'elles présentent risques pour la santé des personnes

L'enrichissement en phosphore, qui est l'élément principal responsable de la multiplication des algues bleu-vert, est souvent dû aux diverses activités humaines (habitations, agriculture, industries, etc.) qui ont cours à proximité dudit cours d'eau. Des activités telles que l'épandage de fumier, de compost ou d'engrais chimique, un mauvais entretien des installations septiques, le manque de végétation en bandes riveraines, un aménagement artificiel (pierres, ciments) des berges sont des exemples de facteurs qui favorise l'augmentation de la présence du phosphore dans nos lacs et rivières. Il existe des solutions pour diminuer cet apport; par exemple, la présence d'une bande riveraine composée d'arbustes et d'arbres va assimiler une grande partie du phosphore avant que ce dernier n'atteigne l'étendue d'eau. Par contre, une bande riveraine composée de gazon ou de sable n'aura pas cet effet.

Pour préserver nos plans d'eau et réduire nos apports de phosphore, de nombreux gestes simples et efficaces que tous peuvent reproduire s'offrent à nous:

  • Il est important de garder intacte la végétation dans la bande riveraine
  • Une bande riveraine artificialisée peut être reboisée
  • Vérifier son installation septique afin de s'assurer qu'elle fonctionne bien
  • Arrêter d'ajouter de l'engrais chimique ou naturel (compost) à proximité des plans et cours d'eau
  • Déclarer les épisodes de fleurs d'eau d'algues bleu-vert au Ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs, de même qu'à sa municipalité et à l'organisme de bassin versant où se trouve cette étendue d'eau touchée

Des ressources sont disponibles

Vous pouvez prendre connaissance de toute l'information en ce qui concerne les algues bleu-vert en région 02 (Saguenay – Lac-Saint-Jean) sur le site www.infoalguesbleuvert.com

N'hésitez pas de consulter la Section Algues bleu-vert du Ministère du Développement durable, Environnement et Lutte aux Changements Climatiques ( MDDELCC )

Pour signaler tout phénomène s'apparentant à une fleur d'eau d'algues bleu-vert sur les plans d'eau de la région, complétez le formulaire Constat visuel de la présence d'une fleur d'eau ou appelez au 418-695-7883 (MDDELCC).

Documentation spécialisée

Note: Les produits marqués du pictogramme sont disponibles en version papier auprès du comité de bassin, N'hésitez pas à nous les demander.